Vous envisagez de recruter un référenceur en interne mais ne disposez pas des compétences nécessaires ? Voici quelques conseils pratiques pour choisir le bon candidat.

De l’importance de ne pas se tromper

Le référencement naturel est un levier de communication stratégique, qui se construit sur le long terme. Un référenceur incompétent peut ainsi non seulement vous faire perdre du temps, mais aussi pénaliser durablement votre site : sortir d’une sanction expliquée par des actions non conformes aux règles déontologiques de Google peut durer pendant plusieurs mois, voire dans de rares cas plus longtemps encore.

Quelle est la culture générale SEO du candidat ?

Afin de ne pas perdre de temps avec des profils non intéressants, vous pourriez aborder un entretien en posant quelques questions de culture générale à vos candidats, dès les premières minutes. Voici quelques idées de questions, dont les réponses se trouvent facilement sur Internet. Vous pouvez cliquer sur une question pour afficher la réponse :

Comment s'appellent les fondateurs de Google ?
Savez-vous qui est Matt Cutts ?
Quelles sont les deux grandes séries de mises à jour de Google depuis le début des années 2010 ?
Laquelle de ces mises à jour concerne les échanges de liens ?
À quoi sert une balise canonical ?
Qu'est-ce qu'une SERP ?
Pouvez-vous définir la notion de recherche universelle ?

Comment tester ses compétences pratiques ?

Cette culture générale est un premier pas dans votre recrutement, mais ne peut en aucun cas être satisfaisante. Demandez à votre candidat des exemples concrets de missions réalisées. Quels sont les sites dont il a piloté le référencement ? Quels étaient les positions de départ, les positions d’arrivée, les objectifs, les moyens mis en oeuvre ? Un candidat qui reste dans le flou devrait vous inquiéter…

Vous pouvez aussi demander, tout simplement, au candidat de réaliser un audit SEO rapide de votre site. Peut-il identifier les points bloquants, les axes de progression ? Si vous en avez les moyens, vous pourriez commander un audit complet, très qualitatif, de votre site, auprès d’un consultant réputé : vous pourrez ainsi comparer l’analyse de votre candidat avec celle d’un acteur qui fait référence dans le domaine.

seo

Quelles autres qualités attendez-vous d’un référenceur ?

Tout dépend de l’environnement dans lequel votre référenceur va évoluer. Les compétences techniques, en développement informatique par exemple, ne sont pas nécessaires par exemple si vous disposez par ailleurs de ressources disponibles, en interne ou externalisées.

Par contre, votre référenceur ne doit pas simplement être un tacticien efficace, mais doit aussi être un fin stratège. Il doit être capable par exemple de définir les mots-clés les plus pertinents pour votre site, tout en arbitrant en fonction de la pression concurrentielle dans une logique bénéfice / risque.

Vous pouvez pour cela lui proposer un exercice pratique. Par exemple : « DVM est un magasin de meubles situé à Aubagne, à proximité de Marseille, qui ne propose pas de vente en ligne mais possède un site catalogue. Proposez-leur une liste de 50 mots-clés sur lesquels vous souhaitez les positionner, avec une explication synthétique de vos axes stratégiques ». Si votre candidat n’évoque pas une seule fois l’importance de se positionner aussi sur Marseille, et ne répond pas à vos appels du pied, interrogez-vous sur sa capacité de réflexion stratégique…

J’espère que ces quelques conseils vous aideront à mieux recruter votre nouveau référenceur et vous souhaite bonne chance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

÷ cinq = 1